Analyse et mesure CEM – Mesure des champs électromagnétiques, conseils et prévention

 

Dans nos maisons et sur nos lieux de travail, nous devons faire face à une pollution électromagnétique de plus en plus présente.

Appelée electrosmog, cette pollution invisible est particulièrement ressentie par les personnes sensibles ou électro-sensibles (EHS).

Câbles électriques, appareillages et équipements divers diffusent un brouillard qui en fonction des niveaux atteints et des durées d’exposition s’avère nocif pour la santé.

A titre d’exemple, dans l’un de ses articles, “Santé nature Innovation” rappelle les expériences réalisées en laboratoire sur des rongeurs dont la tête était soumise à des champs électromagnétiques (CEM). Le fonctionnement de leur glande pinéale était perturbé, la production de mélatonine chutait de près de 50 %. Cette hormone naturelle étant en charge de la gestion de nos rythmes veille – sommeil, l’effet des CEM sur les troubles du sommeil est donc un élément à prendre sérieusement en considération.

Lors de nos interventions dans les lieux de vie, la sensation de mal-être exprimée par une personne sensible à notre équipe se trouve rapidement confirmée – surtout pour les esprits les plus cartésiens – en affichant des valeurs numériques sur des instruments de mesure électroniques.

Cette approche permet de mettre en évidence l’origine des troubles, une fois que toutes les autres sources de nuisances énergétiques naturelles ont été traitées.

Nous utilisons des appareils professionnels spécialisés dans la mesure indicative et l’analyse de différents rayonnements :

 

Analyseur basses fréquences

Basses fréquences

 

L’analyse réalisée par Maison d’énergie concerne les basses fréquences allant de 0 à 3 MHz, ce qui couvre la plage des fréquences utilisées pour :

  • les chemins de fer
  • les réseaux électriques (50 Hz en Europe)
  • les lampes dites « à économie d’énergie »
  • les transformateurs électriques
  • les plaques de cuisson à induction.

Elle permet d’avoir une mesure indicative de grande précision dans tous les lieux de vie des :

  • champs électriques alternatifs
  • champs magnétiques alternatifs

 

Hautes fréquences

 

Nous effectuons la mesure indicative des fréquences de 27 MHz à 3 GHz, dans laquelle nous retrouvons les sources suivantes :

  • GSM 900 (fréquences utilisées par les téléphones portables : 880-915 MHz  et 925-960 MHz)
  • DVB – T (fréquence de diffusion de la TNT en Europe
  • Gamme TETRA (communications secours et police)
  • RADARS civils et militaires
  • GSM 1800 (fréquences utilisées par les téléphones portables : 1710 MHz – 1785 MHz et 1805 MHz – 1880 MHz)
  • FOURS MICRO – ONDES (les fréquences des fours micro-ondes sont très proches de celles utilisées par les téléphones portables..)
  • DECT (les téléphones sans-fil domestiques)
  • WI FI
  • BLUETOOTH

 

Analyseur haute fréquence

Normes indicatives pour les zones de repos

 

Champs électriques alternatifs basses fréquences (zone 16.7 à 50 Hz)

Non

significatif

Faiblement

significatif

Fortement

significatif

Extrêmement

significatif

Intensité de champ à la terre V/m < 1 1 – 5 5 – 50 > 50
Tension induite corporelle à la terre mV < 10 10 – 100 100 – 1000 > 1000
Intensité de champ hors potentiel V/m < 0.3 0.3 – 1.5 1.5 – 10 > 10
Champs magnétiques alternatifs basses fréquences (zone 16.7 à 50 Hz) 
Densité de flux nT < 20 20 – 100 100 – 500 > 500
Ondes électromagnétiques hautes fréquences
Densité de puissance en micro watt / m² microW/m² < 0.1 0.1 – 10 10 – 1000 > 1000
Intensité de champ électrique V/m < 0.006 0.006 – 0.061 0.061 – 0.61 > 0.61

Mesure indicative de la qualité de la prise de terre

 

Dans toute habitation, le rôle de la prise de terre est d’évacuer les courants de fuite de l’installation électrique. C’est un élément important pour votre sécurité.

Une bonne prise de terre réduit également le rayonnement des champs électromagnétiques.

Par exemple, une box Internet qui n’est pas branchée sur une prise de terre génère un champ électrique de l’ordre de 170 V/m à proximité des téléphones filaires qui y sont connectés. Ce rayonnement tombe à environ 7 V/m quand la mise à la terre est réalisée correctement.

La norme officielle pour la prise de terre est une résistance < à 100 ohms. En géobiologie, nous considérons que la résistance doit être la plus faible possible, la valeur idéale étant de s’approcher de 0 ohms. Dans les maisons anciennes, la prise de terre était souvent raccordée à des tuyaux. Quand ces tuyaux sont remplacés par du PVC, l’installation n’est plus aux normes…

Nous effectuons rapidement la mesure indicative de toutes les prises 2 + T de l’installation et vous permettons de vérifier le bon branchement des conducteurs (phase et neutre) ainsi que la résistance de la prise de terre, pour votre bien-être et celui de vos proches.

 

Rayonnements alpha, bêta et gamma

 

Nous mesurons également les rayonnements de particules ionisantes dans les gammes alpha, bêta et gamma. C’est un contrôle instantané et préventif qui s’avère utile quand une personne collectionne pierres et minéraux venant du monde entier…

Conseils et prévention

 

En fonction des mesures réalisées, nous préconisons la modification des installations à effectuer et/ou la mise en place de protections physiques adaptées.

Si vous souhaitez notre accompagnement dans ces projets, nous validons alors l’efficacité des actions par une mesure avant / après la mise en place des modifications..

Contactez-nous pour toutes analyses dans ces domaines.