Passeur d’âmes : quand les esprits ont besoin d’être guidés

 

C’est une aptitude qui s’exerce avec une grande humilité : nous pouvons estimer que Jésus était un véritable passeur d’âmes, alors que nous essayons de guider les âmes décédées en tant qu’énergies – dans la mesure de nos perceptions extra-sensorielles – sur le bon chemin ou vers la bonne dimension.

 

Dans quels cas les âmes ont-elles besoin d’un guide ?

 

Lorsque la mort survient de façon accidentelle ou brutale, l’esprit n’a pas forcément la possibilité de « changer d’état », comme le serait de l’eau froide qui serait transformée instantanément en vapeur d’eau.

Ce sont les cas d’accident parmi les plus dramatiques : un avion qui explose pendant que ses passagers dorment profondément, un promeneur tué par une balle perdue, un nageur foudroyé par une crise cardiaque dans une piscine, etc…

Dans d’autres cas, il s’agit d’un «  départ contrarié  » : un élément matériel retient l’âme au monde auquel elle appartenait, la maintient dans un état transitoire dans le scénario d’une histoire sans fin.

 

Les âmes bloquées

 

En géobiologie, nous appelons ces énergies des  »  âmes bloquées « , car elles sont au milieu de deux mondes, dans un univers où nous pouvons les ressentir.

Mais encore faut-il les ressentir !

Ces situations peuvent durer très longtemps – parfois plusieurs millénaires – jusqu’à l’intervention d’un passeur d’âmes.

En prenant conscience de leur présence, en jouant le rôle d’un médiateur – à l’origine du mot « médium », le passeur d’âmes va prendre en charge la souffrance, la tristesse et la douleur, et faire ce qui doit être fait pour le bien de tous.

 

Amour et respect de la vie

 

La notion de passage est pour moi synonyme d’Amour et de respect pour la Vie.

Il existe des personnes sensibles devenues médiums (bien que ce terme englobe des prestations très variées) qui développent ce don jusqu’à en faire leur spécialité.

Notre chemin au sein de Maison d’énergie et celui des personnes qui œuvrent avec moi dans ce sens s’est fait avec une logique naturelle : la capacité à harmoniser les lieux et à travailler avec différentes énergies a développé également la capacité d’être un « passeur d’âmes « .

En effet, la présence d’âmes bloquées ou errantes sur un lieu de vie engendre des perturbations qui ne sont pas dans l’ordre des choses.

Ainsi, il est parfois des situations très complexes, difficiles à résoudre, voire délicates à appréhender.

Ces situations mettent en jeu des mémoires et des évènements passés qui sont extrêmement douloureux, pour les uns et les autres.

L’harmonie est certainement à ce prix : celui de tenir compte d’une réalité qui est autre que celle que vous voyez, en faisant l’effort de la comprendre, puis de l’aimer.

Puisque cette mission est aussi la nôtre, nous l’acceptons avec joie.

Toutes nos compétences se réunissent ainsi au sein de Maison d’énergie pour l’accomplir.

Contact