Le mom 6 : tests et ressentis

mom 6 dans son écrin

Début 2014, nous partagions sur ce site les premiers tests réalisés avec le médaillon mom 1 (1).

Depuis, nous avons eu l’occasion de tester d’autres modèles de produits et de prototypes espacemom, avec à chaque fois beaucoup d’étonnement et des ressentis confirmés par les médiums disposant de la claire-vision qui nous accompagnent dans ces analyses.

En cette fin d’année 2020, Hubert Mauerer nous donne l’opportunité de tester le prototype de son nouveau médaillon en forme de cube.

Cela fait un moment qu’il travaille sur ce projet difficile, car il s’agit de miniaturiser les circuits oscillants du mom 1 pour les faire tenir sur chacune des faces d’un minuscule cube à porter en pendentif.

C’est un défi ambitieux, autant pour la partie « circuits électroniques » que pour la création du support.

Hubert, qui a continué pendant tout ce temps à faire évoluer la qualité de ses produits, en repensant le nombre des anneaux de Lakhovsky présents sur un circuit mom, allant jusqu’à trouver un alliage particulier pour les fabriquer, cherche donc à miniaturiser les circuits en gardant leurs caractéristiques et en s’assurant de leur efficacité.

Ses partenaires en France relèvent le challenge, et la solution de fabrication du cube devient possible grâce à de nouvelles technologies : le mini-cube sera réalisé grâce à une imprimante 3D !

Un cube de moins de 2 cm de côté

Ainsi, dans cet objet de moins de 2 cm de côté, 6 circuits oscillants miniaturisés sont positionnés, donnant au médaillon de nouvelles caractéristiques multidimensionnelles.

L’objectif est de fournir un confort d’utilisation au moins identique à celui du mom 2, utilisé principalement par des thérapeutes, avec une taille plus discrète.

Les premières impressions

Le prototype que nous avons testé est d’une belle couleur violette, présenté dans un écrin aux couleurs de la marque.

En mettant le pendentif pour la première fois, je suis surpris de retrouver la sensation que j’avais pu ressentir lorsque j’ai mis pour la première fois le pendentif mom 1 autour de mon cou : une douce chaleur au niveau de chakra du cœur, un sentiment d’ouverture et d’apaisement. J’ai à nouveau l’image d’une fleur qui s’ouvre lentement. (2)

Mesures du champ vital ou biochamp

mesure d'un biochamp de référence : base 100

Nos mesures sont faites comme d’habitude en partant du corps énergétique de référence, puis en demandant au sujet de porter d’abord un mom 1 et ensuite en le remplaçant par un mom 6.

mesure du biochamp avec le mom 1 : +260 %

Les distances relevées donnent les résultats suivants:

+ 250 % à +260 % avec le mom 1

+ 625 % à + 630 % avec le mom 6

mesure biochamp avec le mom 6 : + 625 %

Le test dans un TGV

Nous connaissons les effets protecteurs des médaillons mom, qui repolarisent les ondes électromagnétiques en ondes horizontales, donc allons directement tester le mom 6 dans un environnement TRES hostile : une cabine de TGV à pleine vitesse !

Je porte sur moi un mom 1 et un mom 2. Le mini-cube mom 6 est emballé dans plusieurs couches de papier alu alimentaire.

Rappelons au passage que le contact direct du métal sur un médaillon à circuits oscillants neutralise son bon fonctionnement.

J’enlève les deux médaillons que je porte, et je ressens immédiatement le mal-être caractéristique ressenti par une personne électrosensible dans un milieu pollué par des champs électromagnétiques et des rayonnements haute fréquence.

Le TGV est en vitesse de croisière, la Wi-Fi est active, tous les passagers ont au moins un, voire deux smartphones allumés sur eux, et nous sommes en plus en salle haute OUIGO d’un wagon à étage, donc très proches des champs magnétiques des caténaires.

Le nouveau mini-cube est extrait de l’emballage alu et mis autour du cou : les effets cessent instantanément.

Nous sommes tous différents, et notre sensibilité n’est pas une donnée constante : elle évolue avec la pratique d’activités énergétiques, elle est le reflet de notre psychisme et de la capacité de nos corps énergétiques à absorber, transmuter ou filtrer les pollutions qui nous entourent.

Je ne ressens pas les effets physiques de l’environnement, mais je suis conscient de leur existence. Le mom 6 assure donc pour moi totalement sa mission, puisque je ne suis plus en situation de stress intense face à des ondes électromagnétiques puissantes.

C’est un sujet que seules les personnes électrosensibles ou EHS peuvent comprendre, et qui ne remet pas en question la validité des produits à base d’ondes scalaires. La polarisation bénéfique est incontestable, le mom 6 est véritablement un gardien discret et puissant. (3)

Le rayon d’action

Le mom 6 ayant en principe un rayonnement multi-dimensionnel, nous nous demandons si, comme avec son grand frère le correcteur d’environnement mom cube, nous pouvons bénéficier d’une protection étendue, et jusqu’à quelle distance ?

Je retire donc le mom 6 et je le place le sur une surface plane, à 100 cm de mon corps physique : pas de changement en termes de protection.

Les mom 1 ou 2 nécessitent un contact proche de la peau : ici ce n’est pas le cas.

Jusqu’à quelle distance pouvons-nous ressentir la protection du mom 6 ?

En laissant le pendentif posé sur une tablette d’un siège, je ressens les effets de la protection actifs jusqu’à une distance de 11 mètres.

Le mom 6 et le risque de neutralisation

Nous avons vu plus haut que lorsqu’il est emballé dans du papier alu, le mom 6 ne peut fonctionner.

Hubert nous ayant conseillé de porter les mom 1 et 2 en prenant soin de ne pas les mettre en contact avec une chaîne ou un objet en métal, comment réagit donc le nouveau mom 6 en contact avec du métal ?

Nous posons le mini-cube sur une pièce de monnaie de 50 centimes : il est instantanément neutralisé.

Ce simple test confirme bien les précautions à prendre pour bien profiter des effets positifs de l’ensemble des médaillons.

Crash-test…

Autre précaution qu’il nous semble important de rappeler : avec ses petites dimensions, le mom 6 peut facilement se retrouvé projeté au sol quand vous retirez un pull ou un vêtement.

Nous en avons fait malheureusement l’expérience avec le prototype testé en premier : le plastique de l’imprimante 3D n’étant pas incassable, vous risquez d’abîmer un angle de ce bel objet high-tech.

En revanche, nous avons remarqué qu’un choc de ce type n’affecte pas le fonctionnement du mom 6.

Puissance des nouveaux mom 6

Hubert ayant apporté de nouvelles modifications à ses derniers modèles, nous avons constaté une augmentation de la puissance de l’ordre de + 40 % entre le prototype de septembre 2020 et les derniers mom 6 de novembre 2020.

Une période d’adaptation est donc nécessaire pour absorber en toute sérénité ces nouvelles énergies (4)

En revanche, pour l’instant nous n’avons pas constaté de phénomène de captage d’informations négatives par ce dispositif.

 


 

 

(1). Un espoir pour les personnes électrosensibles

(2). Si vous avez la chance de ressentir ces effets, vous constaterez aussi sans doute qu’après cette première utilisation, notre corps physique et l’ensemble de nos corps énergétiques s’habituent à cette nouvelle vibration.

(3). J’invite donc les personnes EHS ou en souffrance à utiliser ces dispositifs, quitte à les compléter par des soins énergétiques destinés à évacuer les mémoires négatives de CEM dans leurs corps énergétiques et/ou à utiliser des dispositifs éthériques de protection supplémentaires.

(4). Voir à ce sujet notre page : Les produits mom sont-ils aussi efficaces après un certain temps ?

C’est aussi ce qui a été constaté d’une certaine manière par Michel DOGNA dans sa newsletter au sujet du mom 6.