Les entités animales

Chat en thermographieImage de chat en thermographie

Le lien invisible qui existe entre un animal domestique et ses maîtres, quand il est fondé sur l’amour et le respect mutuel crée une connexion durable entre deux énergies bien différentes.

Que se passe-t-il quand l’existence physique du chat ou du chien se termine ? Selon plusieurs énergéticiens, les animaux font partie « d’âmes-groupes », comme des fractions d’une même énergie, tels les végétaux. Serait-il possible qu’à partir du moment où ils sont domestiqués cette âme devienne une énergie individuelle ?

Il semble que, comme dans les existences humaines, les conditions dans lesquelles évolue l’âme en tant qu’énergie et la façon dont s’achève sa présence autour de son corps physique aient une importance dans la suite de l’évolution de celle-ci.

Hantises animales

 

empreinte de chat en thermographieEmpreinte au sol de ce même chat en thermographie : la mémoire est aussi une vibration

Ainsi, le chat qui est victime d’une mort soudaine au bord d’une route après avoir été percuté par le véhicule d’un chauffard, va rester physiquement et énergétiquement à l’endroit de son dernier souffle.  Son énergie est « bloquée », et risque de le rester longtemps, jusqu’à ce qu’une personne la ressente, ou qu’un évènement spécial se produise.

Ce ne sera pas le chauffard qui aura conscience des conséquences multi-dimensionnelles de son acte, lui qui se soucie déjà bien peu pour la vie d’un animal domestique ou pour la Vie en règle générale.

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui pouvait bien se passer lorsqu’un animal domestique finissait ses jours dans sa maison ? Son énergie aurait-elle envie d’y rester ?

Nous nous souvenons du cas d’un chat, bien vivant au moment de notre intervention, mais qui se laissait dépérir depuis son arrivée dans sa nouvelle habitation. Ses poils devenus ternes tombaient par poignées, le vétérinaire ne savait pas pourquoi ce chat était épuisé à en mourir : peut-être n’arrivait-il pas à accepter son déménagement ?

En fait, il avait fallu que nous ressentions alors la présence d’un autre chat invisible dans la maison pour que l’explication devienne évidente : le nouveau chat souffrait d’un conflit de territoire avec l’ancien chat. L’entité d’un autre chat hantait la maison, et refusait la présence du nouvel occupant.

Pour ce dernier le conflit de territoire était de fait insoluble, puisque ni ses griffes ni ses dents ne sauraient le régler.

La particularité des chats est qu’ils ont la capacité de ressentir des phénomènes énergétiques présents dans d’autres dimensions, que ce soit des Esprits de la Nature, des Orbes ou des entités humaines et animales.

Dans le cas de cette hantise, une fois l’entité animale accompagnée vers sa bonne destination, les choses rentrèrent dans l’ordre.

Le nouvel occupant félin retrouva une bonne santé et vécut heureux dans cette maison !

Des compagnons hors du temps

 

Dans son livre Les messagers de l’au-delà, Sylvie LORAIN – BERGER est témoin d’une réalité surprenante, où la place de l’animal de compagnie ne se limite pas à notre monde matériel.

Nous avons personnellement fait l’expérience à plusieurs reprises de situations très proches, où l’entité animale pleurée par ses maîtres, après avoir été accompagnée pour son passage, est revenue quelques jours plus tard sur les lieux où elle donnait et recevait de l’Amour.

Ces cas sont fréquents, et ils sont rendus possibles quand la situation est gérée par une personne attentive, telle un passeur d’âmes.

L’énergie de l’animal peut toujours circuler librement, et être ressentie par des sensations de chaleur ou une impression de bienveillance.

En ferez-vous l’expérience ?