Masaru EMOTO et le miracle de l’eau

 

l'eau informée avec le mot "harmonie" donne un cristal comme celui-ci

 

Masaru EMOTO, né au Japon en 1943, est décédé le 17 octobre 2014. Son nom restera toujours associé aux magnifiques photographies de cristaux qui ont fait le tour du monde.

Il est le premier à avoir mis en évidence l’incidence d’éléments extérieurs sur la structure cristalline de l’eau après congélation.

En fonction de la qualité des échantillons, il avait remarqué que la structure des cristaux était très différente.

En poursuivant ses recherches, il a fait une découverte extraordinaire : les cristaux étaient de deux types différents, en fonction de l’exposition de l’eau soit à des vibrations positives, soit à des vibrations négatives.

Ainsi, une eau exposée au mot « beau » développait des cristaux dont certains étaient parfaitement équilibrés, alors qu’une eau en présence du mot « laid » montrait des structures chaotiques et perturbées.

Par exemple, le cristal photographié qui est représenté ci-dessus s’est formé dans une goutte d’eau qui avait été mise en présence du mot « Harmonie« .

 

La mémoire de l’eau

 

Cette découverte majeure prouve non seulement que l’eau peut être programmée par des vibrations, mais qu’en plus elle conserve cette vibration, qui se révèle lors d’un changement d’état (formation de cristaux).

D’autres chercheurs avaient auparavant ressenti la possibilité qu’avait l’eau de conserver une information.  Les travaux de Masaru EMOTO, au travers de ses publications, en apportent une preuve irréfutable : l’eau possède une mémoire.

 

Tout est vibrationLe miracle de l'eau - boutique amazon.fr

 

Les informations qui sont enregistrées par l’eau peuvent être autre chose que des sons ou des vibrations (chants, musiques).

Les mots, les images et même les pensées s’impriment dans la structure moléculaire de l’eau.

Comment est-ce possible ?

Dans son livre « Le miracle de l’eau« , Masaru EMOTO nous fait prendre conscience de façon extraordinaire du pouvoir des mots, et de celui des pensées.

Les applications de cette découverte

 

L’eau est importante pour la vie

Dans un livre du Docteur BATMANGHELIDJ : Votre corps réclame de l’eau : Effets méconnus de la déshydratation ,

nous présentions déjà le rôle essentiel de l’eau dans notre corps.

Assurer une qualité vibratoire élevée à l’eau que nous buvons devient alors une source de bien-être !

Nous avons des indices selon lesquels à l’époque Romaine il était déjà important d’énergiser l’eau avant de la boire. Dans d’autres traditions plus anciennes – aujourd’hui perdues – les initiés le faisaient sans doute aussi.

Aujourd’hui, élever la vibration de l’eau est possible de différentes façons, en créant des tourbillons dextrogyres ou en appliquant les résultats des travaux de Masaru EMOTO.

 

D’un point de vue spirituel

Nos paroles ont un impact sur notre environnement immédiat. En sachant que les mots génèrent des vibrations qui sont en résonance avec des vibrations de même fréquence, nous pouvons agir sur un certain nombre de sujets.

C’est une des techniques des thérapeutes qui savent trouver « les mots qui guérissent ».

Ce phénomène de résonance est identique pour nos pensées, qui sont en mesure de véhiculer une forte énergie.

Combien de personnes sont-elles prêtes à comprendre cette leçon et à faire un choix dans leur façon de penser ?

 

D’un point de vue géobiologique

Nous avons là aussi une occasion de comprendre pourquoi l’eau, qui peut être responsable de perturbations géobiologiques quand elle traverse le sous-sol d’une habitation, est aussi un élément-clef des mémoires des lieux.

Au cours de nos harmonisations, nous constatons systématiquement l’importance de l’eau, qui transmet des mémoires relatives au passé d’un endroit.

Ici les hommes sont nés, ont vécu, se sont battus, ont souffert, ont mis à mort d’autres êtres humains, ont été ensevelis…

Là, ils ont empli leur cœur d’amour et de prières durant toute leur vie…

Dans tous les cas, ils ont laissé des empreintes énergétiques, dont l’eau a été le vecteur… et la mémoire.

L’eau, une énergie vivante

 

Comme pour toute énergie, les vibrations de l’eau sont mesurables par une personne suffisamment sensible.

L’intérêt du travail de Masaru EMOTO est aussi d’avoir permis à chacun de « voir » ces vibrations, en donnant la possibilité d’agir pour élever nos pensées, notre spiritualité et notre conscience.

L’eau est la Vie : la préserver des pollutions vibratoires, c’est travailler pour l’humanité toute entière.

Fleur de vie dessinée dans la neige du Mont Sainte Odile