Sophie Bassot et le chemin des Arts Sacrés

« Le chemin des Arts Sacrés » est le nom d’une exposition à laquelle a participé Sophie Bassot, une artiste peintre étonnante que nous avons rencontrée à l’occasion d’un travail d’harmonisation.

L’exposition avait lieu à l’intérieur du Narthex de l’église de Wissembourg, en Alsace. Dans cet écrin d’une haute spiritualité, les œuvres de l’artiste étaient accrochées sur les murs de grès rose et éclairées dans une atmosphère intemporelle, invitant au voyage intérieur et à la méditation.

Nous avons choisi le titre de cet article en relation avec cet évènement, mais aussi parce que notre rencontre avec Sophie Bassot nous a permis de découvrir une artiste en pleine métamorphose, sur un chemin initiatique inattendu.

Dans le cadre de notre activité, nous constatons de façon générale le pouvoir d’attraction de la création artistique, que ce soit la peinture, la musique ou la sculpture, sur des énergies variées : l’empreinte énergétique du créateur, l’onde de forme de l’objet ou la représentation recherchée attirent en effet des énergies, bonnes ou mauvaises en fonction de ces informations.

Nous avons déjà eu des expériences surprenantes, en découvrant la capacité d’artistes hors du commun à être en connexion avec des formes d’énergie invisible.

Le cas de Sophie est différent, car son talent ne s’est pas limité pas à la création d’œuvres contemporaines pleines d’humour, avec un zeste de provocation.

Quand les émotions de l’artiste sont si présentes, le visiteur est mis d’emblée face à ses propres contradictions, ses fantasmes cachés ou ses sentiments les plus profonds, ce qui explique le succès de ses premières peintures.  .

Mais ce sont les toiles les plus récentes qui ont attiré notre attention : de grand format, représentant des paysages, les œuvres de la série « Landscape » ont un côté mystérieux et fascinant.

Comme l’écrit si bien Dominique-Anne Offner : « Elle pratique l’art par excellence de l’inconscient et de l’irrationnel, cette conscience plastique de nos instincts, l’extériorisation de la vie intérieure représentée par la nature. »

En observant une toile attentivement, nous avons alors ressenti une énergie qui était physiquement palpable, et qui ne s’apparentait pas au registre des émotions ou messages transmis par l’artiste dans sa peinture… aussi étrange que cela puisse paraître, une zone du tableau était en… relief éthérique !

 

Une fenêtre sur une autre dimension

 

L’œuvre en question avait effectivement cette particularité (très rare, selon nos connaissances actuelles), de comporter une porte, ou plus exactement une ouverture, donnant sur un autre monde.

L’ouverture se présentait dans le plan éthérique comme un rectangle perceptible à 40 cm de la surface de la toile.

Il s’agissait d’une liaison directe sur un lieu précis dans l’univers d’une constellation lointaine.

Cette « porte des étoiles » ne semble pas avoir été créée intentionnellement. Quel est son but ? Qui a pu aider à sa matérialisation ?

 

Des œuvres avec différents niveaux de lecture

 

Toujours est-il que lorsque nous avons poursuivi au cours des mois suivants notre investigation avec l’aide de Sophie, nous avons pu découvrir d’autres passages multidimensionnels cachés au sein de ses nouvelles œuvres, dans la continuité des séries « Landscape« , « Eléments« , « Frozen« et « Wild« .

Les points de connexion, les dimensions vers lesquelles une fenêtre permet l’accès sont à chaque fois différents.

Ils sont certainement en résonance avec l’inspiration de Sophie, la musique qu’elle écoute, et l’information qu’elle canalise de façon fluide et naturelle.

L’analyse nous montre que quand une porte multidimensionnelle est présente sur un tableau, les seuls éléments constants sont jusqu’à présent,  :

  • les dimensions du phénomène énergétique en relation avec les dimensions du support de la peinture
  • la hauteur de cette création éthérique, c’est à dire son relief au-dessus de la toile, qui est toujours perceptible par claire-vision ou par clair-ressenti
  • son état de « veille » : la porte dimensionnelle est toujours en attente d’activation.

Vous pouvez  donc ressentir un attrait inexplicable pour les créations de Sophie Bassot, accrocher ses œuvres aux murs de votre maison et découvrir par la suite, le moment venu, les messages qu’elle transmet à travers son aptitude à nous rapprocher des mondes subtils… et cela en toute sécurité !

Visiter l’atelier de création de l’artiste ou découvrir ces grandes peintures exposées dans des galeries choisies avec soin devient alors une expérience énergétique passionnante.

Sophie est donc, selon nous, la seule artiste peintre capable de créer des portes donnant sur d’autres mondes, ce qui donne une valeur inestimable à ses créations, pour toute personne déjà éveillée, ou sur le chemin… des Arts Sacrés !