Acouphènes et réalités énergétiques

 

Dans un article consacré à ce sujet, Alternative Santé détaillait les causes plus ou moins connues des acouphènes, ainsi qu’un aperçu des axes de soin allant de l’ostéopathie à la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise).

En dehors des problèmes d’origine traumatique, différentes pistes existent pour analyser l’origine de ces sifflements, sons et bourdonnements qui empoisonnent la vie des personnes qui en souffrent.

Nous sommes intervenus à l’occasion de ce dossier pour partager une expérience peu commune et qui devrait rassurer nombre de personnes victimes d’acouphènes ponctuels craignant d’en souffrir plus lourdement.

Car il existe des cas d’acouphènes que nous pourrions considérer comme pathologiques, notamment liés à l’utilisation d’appareils émettant des ondes pulsées, ou en présence de sources de rayonnement haute fréquence (Wi-Fi, Wimax, DECT, antennes GSM, téléphones 4G).

D’autres acouphènes peuvent être considérés comme non pathologiques :

 

Les acouphènes : vos oreilles se mettent à siffler brusquement, sans raison apparente

 

Qui n’a pas vécu cette sensation de sifflement aigu au moins une fois dans sa vie ?

Les sifflements peuvent être dans un registre aigu ou médium-aigu. Ils peuvent être brefs ou longs.

Ils peuvent survenir à tout moment et sans raison apparente, faisant croire aux personnes qui en font l’expérience qu’il s’agit d’un dysfonctionnement de leur audition.

Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, les sifflements aigus sont notamment en relation avec une modification de l’énergie du rein.

 

L’expérience énergétique

 

Nous savons que le corps physique humain est capable de réagir aux changements de son environnement énergétique via ceux de ses corps énergétiques, en traduisant ces perceptions par des symptômes qui appartiennent à chacun, mais qui se retrouvent d’une personne à l’autre jusqu’à permettre de parler de tendances.

Par exemple, le passage sur une faille géologique déclenche chez certains un bâillement, qui est globalement le résultat d’une « pression » différente des différents corps sur le plan physique.

De la même manière, une variation soudaine du taux vibratoire se traduit pour les personnes les plus sensibles par des sifflements.

Alors, dans ce cas particulier d’acouphènes, nous avons une manifestation de sensation corporelle qui est la preuve d’une aptitude à ressentir des énergies subtiles.

 

Acouphènes et présences invisibles

 

Ainsi, nous pouvons considérer ces sifflements comme des signaux d’avertissement : nous sommes informés par ce signal d’une modification soudaine du taux vibratoire, généralement en relation avec l’arrivée d’une énergie invisible dans le lieu où nous sommes.

Martine, qui travaille avec des techniques en relation avec la voix, les sons et la relaxation, nous écrit :

–  » Grâce à vous, j’ai confirmation de ce que sont mes « acouphènes » que j’ai toujours appelé mes audio-radars. Ils me sont utiles surtout en accompagnement aux personnes. »

A la fin de nos interventions en géobiologie, il est courant de ressentir l’arrivée de présences énergétiques de haute vibration, une fois l’harmonisation terminée.

De la même manière, pendant les soins énergétiques que nous réalisons, ces phénomènes se produisent avec la venue d’Êtres de Lumière, d’Anges ou d’autres énergies à fort rayonnement.

 

Comment savoir si les sifflements ne sont pas un signal de danger ?

 

A l’exception de médiums ou de personnes disposant de claire-voyance, il n’est pas toujours facile d’identifier immédiatement l’énergie en présence.

La mesure du champ vital (ou biochamp) donne des indications complémentaires qui sont utiles quant à la nature du ressenti et à la façon d’interpréter les signaux de façon reproductible.

Les signatures vibratoires sont toutes mesurables, et si la sensation d’acouphènes est accompagnée par un sentiment de légèreté, vous avez de fortes chances de vous trouver à proximité d’une énergie bénéfique qui passerait autrement inaperçue.

Ces acouphènes sont ainsi un signal à analyser, une porte ouverte vers la connaissance d’autres dimensions, et peuvent annoncer d’autres possibilités, que vous avez toujours le choix d’accepter ou de refuser, selon votre libre-arbitre.

 

Combien de personnes se trouvent dans ce cas ?

 

Actuellement, comme pour le nombre de cas d’EHS (1), comment donner un pourcentage ?

Je pense que nous pourrions comparer cette situation avec celle des personnes qui subissent une hantise au sein de leur domicile : craignant l’incompréhension des autres, elles hésitent à en parler… jusqu’au jour où elles réalisent qu’elles ne sont pas toutes seules à vivre cette expérience.

Vos témoignages sont donc les bienvenus auprès de Maison d’énergie!

 

 

 

 

1. EHS : Hypersensibilité électromagnétique, appelée Électro Hyper sensibilité, pathologie en progression exponentielle liée à la multiplication des sources de rayonnement Haute et Basse Fréquence de notre civilisation.