Comment améliorer votre séjour dans une chambre d’hôtel ?

lampe de chevet allumée près d'un lit dans une chambre d'hôtel

Si vous voyagez souvent ou si, pour des raisons personnelles ou professionnelles, vous êtes amené à passer régulièrement des nuits loin de votre domicile dans des chambres d’hôtel, les conseils de cet article peuvent vous aider.

Chaque hôtel est unique

Avez-vous déjà ressenti des difficultés à vous endormir dans une chambre d’hôtel ? Avez-vous déjà ressenti un certain mal-être au moment de vous coucher ?

Comme dans le cas des maisons dans lesquelles vous pouvez ne pas vous sentir à l’aise, cette sensation est généralement due à la présence d’énergies de basse vibration dans votre chambre.

La géologie du sol, l’histoire du lieu, les différentes mémoires d’évènements passés et leur connexion avec des phénomènes énergétiques négatifs sont autant d’éléments qui contribuent à dégrader l’ambiance.

Avec le temps, la chambre d’un hôtel avec de basses énergies se charge des mémoires de tous ses visiteurs, qui se sont mis en syntonie avec ces vibrations : c’est un mille-feuille de nocivités énergétiques !

Rajoutez à cela une pollution électromagnétique élevée, et l’hôtel le plus accueillant se transforme en cauchemar pour tous les clients sensibles…

Cette clientèle – qui parfois ne sait même pas pourquoi son expérience a été désagréable quand elle l’exprime sur Tripadvisor à travers des remarques parfois décalées- est une clientèle définitivement perdue pour l’hôtelier.

Pourquoi les chambres d’hôtel mériteraient plus d’attention de la part des gérants ?

L’approche du marketing global est de prendre en compte tout ce qui peut irriter un client : couleurs, odeurs, bruits (1). Négliger l’aspect énergétique est une erreur à ne pas commettre.

Dans ce contexte, comment rendre votre séjour agréable ?

Choisissez un hôtel déjà harmonisé

C’est la solution la plus simple !

Choisir un hôtel dont nous avons pris soin de toutes les énergies, c’est avoir la garantie de passer une bonne nuit.

Ne pas être gêné par une entité qui vous observe dans la salle de bains, ne pas être réveillé à 3h15 du matin par une présence bizarre qui se glisse dans votre lit, ne pas se lever difficilement au petit matin après avoir été épuisé toute la nuit par la respiration d’une cheminée cosmo-tellurique…

Personnellement, je peux vous assurer qu’en ayant vécu ces situations maintes fois, à peine franchi le seuil de la porte, je vérifie soigneusement l’état énergétique de la chambre où je compte passer une ou plusieurs nuits !

Les hôtels ayant bénéficié d’une harmonisation énergétique sont labellisés « Maison d’énergie » et affichent notre logo près de la Réception.

Ce document uniquement disponible sur demande auprès d’AME

Si vous avez le moindre doute à ce sujet, vous pouvez nous contacter !

Gérez les pollutions électromagnétiques de basse fréquence

La recherche d’économies d’énergie a modifié positivement la façon dont la plupart des hôtels gèrent la consommation électrique des chambres.

Ainsi, les cartes magnétiques remplaçant les traditionnelles clefs des chambres sont devenues des sésames électriques : pour pouvoir allumer les circuits électriques d’une chambre, vous devez généralement insérer une carte dans un support mural.

Saluons cette avancée technologique vertueuse, qui vous donne la possibilité de réduire considérablement les champs électriques autour de votre lit !

En effet, à part les circuits d’alimentation de la climatisation, de la télévision ou du mini-bar qui restent sous tension, une grande partie des circuits lampes + prises murales peut être déconnectée de cette façon.

Si vous n’optez pas pour ce geste assez radical, gardez à l’esprit que la principale source de nocivité en basse fréquence près du lit est l’inversion de phase (2).

Dans un hôtel ayant été harmonisé par nos soins, les prises des lampes sont marquées pour que la phase de la lampe corresponde bien avec celle de la prise murale, ou alors les lampes de chevet sont équipées d’interrupteurs bipolaires.

Quand les postes téléphoniques dans les chambres sont connectés sur un modem non mis à la terre, il est possible également que vous subissiez un champ électrique trop élevé : éloignez le téléphone s’il est trop près de vous. (3)

Gérez les rayonnements haute fréquence

Là, les choses se compliquent : la mode du Wi-Fi a poussé les hôteliers, sous la pression de leur clientèle de consommateurs conditionnés, à tomber dans le piège de la frénésie artificielle de l’Internet gratuit 100 % sans fil H24.

Nous avons vu toutes sortes d’excès et des choix parfois catastrophiques…

Près de Lyon, par exemple, un couple et ses enfants habitaient dans l’hôtel dont ils avaient la responsabilité. Les gérants se plaignaient de problèmes de migraines persistantes, de sommeil de mauvaise qualité et de fatigue excessive.  Après enquête, les symptômes remontaient au moment où, pour satisfaire des clients accro au sans-fil, ils avaient installé 8 répéteurs Wi-Fi connectés via des bornes CPL… Ne sachant pas comment faire machine arrière, cette famille avait déménagé et fini par vendre son hôtel.

En Suisse, la direction d’un hôtel de charme avait installé 2 émetteurs Wi-Fi par étage. Si vous aviez la malchance de tomber sur une chambre à côté de ces appareils, vous auriez eu l’impression d’avoir dormi à côté d’un four à micro-ondes en fonctionnement !

L’aspect sanitaire de ces installations est toujours escamoté, au mépris de ceux qui ont choisi de dormir sans être englués dans une infâme mélasse d’ondes nocives…

téléviseur dans une chambre d'hôtel

En Alsace, un dispositif allait encore plus loin : le signal Internet ADSL étant trop faible, et pour éviter que la Wi-Fi ne soit atténuée par les murs et les miroirs, la Direction d’un hôtel Spa avait fait installer un routeur Wi-Fi dans chacune de ses 55 chambres, dissimulé derrière le téléviseur !

modem Wi-Fi caché derrière le téléviseur
le modem est dans un boîtier fermé, il émet en continu des hyperfréquences qui perturbent votre sommeil

Malheureusement, multiplier les émetteurs Wi-Fi n’améliorait pas pour autant la bande passante, trop faible à la source.

En revanche, cela augmentait considérablement les niveaux de pollution haute fréquence subis par les clients, avec un émetteur caché à parfois moins d’un mètre de leur lit…

Dans cette configuration, couper l’alimentation du téléviseur pendant la nuit permettait de réduire – un peu – le niveau d’ondes hautes fréquences.

Souhaitons que les hôteliers trouvent un jour le moyen de proposer à leurs clients une prise RJ45 dans chaque chambre, une zone bien délimitée dans l’établissement pour les accros du sans-fil (les fumeurs de demain ?) ou au minimum, une plage horaire sans ondes pendant la nuit !

Profitez des bienfaits des produits « mom »

plaque mom3 installée provisoirement dans la salle de bains d'une chambre d'hôtel

Une plaque mom3 peut être installée de façon provisoire dans la salle de bains de votre chambre, et fonctionnera parfaitement du moment où elle est en contact avec un fil électrique sous tension.

Heureusement, nous pouvons en attendant compter sur une aide appréciable : celle des ondes scalaires des produits « mom ».

Actifs sur les pollutions basse et haute fréquence, le médaillon et surtout la plaque mom3 sont des compagnons indispensables en voyage.

Comme nous le montrions au travers d’autres tests, (4) la plaque mom 3, correctement positionnée sur une alimentation électrique, réduit la sensation de mal-être ressentie dans ces types de configuration.

L’harmonisation ainsi que l’installation d’un dispositif mom 3 ou mom cube ont des effets positifs sur la clientèle d’un hôtel ainsi que tous les salariés qui y travaillent et ce à court, moyen et long terme.

Je souhaite qu’un jour les gérants d’hôtels réalisent qu’il est nécessaire de prendre soin des énergies de leur établissement, autant pour simplifier la vie des personnes sensibles, que pour s’adapter aux nouvelles exigences d’une clientèle qui sera de plus en plus attentive à son environnement.

(1) Irritating Aspects of the Shopping Environment, d’Alain d’Astous, École des HEC, Montreal.

(2) Voir à ce sujet : Êtes-vous à l’abri des rayonnements quand votre lampe de chevet est éteinte ?

(3) Voir à ce sujet : Réduire les champs électriques de votre téléphone filaire

(4) Voir à ce sujet : Le mom 3 au banc d’essai