J’ai vu beaucoup de choses sur Internet, mais qu’est-ce qu’un vortex ?

représentation physique d’un vortex sur une plage, en Sicile

Effectivement, beaucoup d’informations circulent sur Internet au sujet des vortex, des plus pragmatiques aux plus farfelues.

Définition d’un vortex

La définition classique d’un vortex est celle d’un tourbillon d’eau ou de nuages enroulés en spirale. (1). Mais un vortex, c’est aussi un phénomène énergétique puissant, qui est trop souvent confondu à tort avec une cheminée cosmo-tellurique ou un point étoile. (2)

Voici notre vision des choses :

Un phénomène énergétique puissant…

Bien plus grands en taille et en puissance que des cheminées cosmo-telluriques, les vortex sont des systèmes énergétiques constitués de deux spires reliées par un lien énergétique.

L’une des spires est dextrogyre, c’est à dire qu’en partant de son centre, la spirale décrit une courbe dans le sens des aiguilles d’une montre. La seconde spire est lévogyre, comme si elle en était le reflet.

La partie dextrogyre est associée à l’énergie cosmique, au Yang, contrairement à la seconde, qui est associée à la Terre et à l’énergie féminine Yin.

La taille des vortex varie avec la longueur du lien et le diamètre des spires, ce qui permet de les classer dans différentes catégories… les plus grands peuvent occuper un espace d’une centaine de kilomètres !

Ils ont été étudiés et décrits par plusieurs spécialistes, comme S. Cardinaux ou Y. Lipnick, dont nous mentionnons les ouvrages dans la section bibliographie de notre site.

Ces phénomènes énergétiques sont situés dans des dimensions énergétiques subtiles, mais avec un peu d’entraînement, peuvent être ressentis avec votre corps.

La photo ci-dessus illustre une expérience réalisée sur une plage de Sicile : la présence d’un vortex ayant été ressentie, nous avons pris le temps de rechercher avec nos mains où passaient les spires de la partie dextrogyre. En posant une pierre le long du tracé où l’énergie était la plus forte, nous avons pu ainsi dessiner une spirale parfaite sur le sable et les graviers.

… en relation avec la spiritualité humaine

La présence d’un vortex indique quasiment partout la présence d’un lieu sacré, quelle que soit l’endroit du monde où vous vous trouvez.

Il semble donc que depuis des temps immémoriaux, les être humains aient eu la capacité de ressentir ces phénomènes énergétiques, d’en capter les bonnes vibrations, et de les associer à un culte.


signe indiquant la présence d’un vortex, Cathédrale de Strasbourg

Dans la Cathédrale de Strasbourg, par exemple, la présence de différents vortex est signalée par des signes discrets gravés sur les pierres, que les non-initiés penseront être de simples marques de tâcherons…

Il est donc courant de trouver dans d’anciennes églises le centre d’une spirale dextrogyre à l’emplacement primitif de l’autel. (3)

Si vous détectez dans la nature la présence d’un vortex sans construction aux alentours, l’analyse vibratoire du lieu pourra vous certainement vous donner des informations sur l’utilisation qui aura pu – ou non – être faite du site.

Sont-ils tous positifs ?

Nous pourrions imaginer que les vortex auraient, comme les cheminées, des aspects négatifs en fonction de différents critères, telle la dimension dans laquelle ils se trouvent, ou l’aspect dextrogyre / lévogyre.

Étant tous présents dans des dimensions dites « positives » les vortex sont considérés comme bénéfiques.

Cependant, si vous sentez un mal-être à la verticale d’un vortex, il peut y avoir deux explications :

  • soit vos énergies ont des difficultés à se mettre en harmonie avec une vibration soudaine et trop forte,
  • soit votre corps énergétique se rapproche de votre corps physique, et cela signifie qu’une information négative circule dans le vortex.

Dans les deux cas, un rééquilibrage énergétique ou une harmonisation des lieux – si l’énergie d’un vortex traverse votre maison – vous apporteront la sérénité : parlez-en à un spécialiste !

(1) Notons au passage que le fait de mettre en rotation un fluide dans le sens des aiguilles d’une montre modifie son taux vibratoire – cette pratique était déjà connue depuis l’Antiquité.

(2) C’était une confusion fréquentes des sourciers qui n’avaient pas le ressenti suffisant ou la connaissance nécessaire pour identifier ou différencier ces énergies

(3) Voir également sur ce sujet notre article sur le site exceptionnel de Neuwiller-lès-Saverne.