Immobilier : emménager, construire, vendre : nos conseils

les mémoires s'inscrivent dans les murs

 

Votre maison est-elle la vôtre, ou encore celle de tous ses anciens occupants ?

 

Nos ancêtres avaient pour coutume de faire bénir une maison. Dans certains pays, comme par exemple en Thaïlande, une cérémonie est traditionnellement organisée au moment où une famille s’installe dans une nouvelle habitation.

Cette volonté a pour origine la notion de mémoire énergétique : en effet, chaque lieu se charge des différentes énergies laissées par ses anciens occupants.

Imaginez par exemple que vous vous installiez dans une maison récemment fouillée dans l’antique cité de Pompéi : quelles énergies pourriez vous – involontairement – y ressentir ?

Nous avons justement choisi d’illustrer cette page avec la fresque représentant l’épisode mythologique de Léda et du cygne, qui a retrouvé la lumière du jour après plusieurs millénaires passés sous l’épaisse couche de matériaux projetés par l’éruption du Vésuve en 79 avant J-C.

Dans cette demeure, un millefeuille d’énergies y sont perceptibles : la volonté des propriétaires de décorer leurs murs, l’énergie du ou des artistes peintres, les pensées des visiteurs, les fantasmes de ceux qui ont commandé cette fresque mythologique, de ceux qui l’ont vue, les évènements survenus devant cette fresque, les scènes érotiques inspirées par cette œuvre, les jalousies, les conflits, les disputes, les éclats de voix, les brimades subies par les esclaves, les émotions négatives qu’ils ont pu avoir envers leurs maîtres, puis le drame de l’éruption, la peur, l’angoisse, le désespoir, la souffrance, la mort… puis la convoitise des pilleurs, et enfin les pensées des archéologues, des ouvriers évacuant des mètres cube de cendres et de pierres ponces, grattant les murs et y inscrivant inconsciemment tout ce qui passait par leur cerveau : « aurons-nous assez de subventions cette année ? », « suis-je assez payé pour ce travail harassant ? », etc…

Ce sont beaucoup d’informations qui se télescopent, et qui vont créer un sentiment diffus parfois oppressant pour les personnes les plus sensibles captant l’histoire et la mémoire de ce lieu. (1)

A cela s’ajoutent également des égrégores relatifs à cette époque, en relation avec une culture qui n’est plus la nôtre : qui mettrait aujourd’hui une représentation de Priape ou accrocherait au plafond des phallus ailés juste dans l’entrée de sa maison, pour attirer abondance et fertilité ?

Mémoires des murs et des matériaux, mémoires des objets, traces énergétiques d’évènements passés : vraiment, est-ce que tout cela vous appartient ?

Une page vierge

 

Démarrer une histoire sur une feuille blanche est bien plus agréable que de s’efforcer de gratter un parchemin qui a déjà été utilisé pendant plusieurs générations !

Autre avantage : votre comportement ne sera pas influencé par la mémoire des évènements passés.

Combien de couples ont connu des tensions, des séparations ou des divorces, après avoir naïvement emménagé dans une maison qui avait été le témoin d’années de disputes et de conflits ?

Sans le vouloir, ils ont été en résonance avec une mémoire tenace et souvent destructrice.

 

Si vous venez de faire construire une maison, prenez-en possession

 

De la même manière, quand une maison se construit, l’énergie des artisans et des ouvriers et l’ambiance du chantier imprègnent les murs de la construction.

En effet, comme nous le présentions plus haut, dès qu’il y a action de l’être humain sur la matière, il y a imprégnation énergétique.

L’énergie d’un bâtisseur se transmet à sa création par ses gestes et ses pensées. Instantanément, les informations contenues dans ses pensées sont transférées par ce canal dans l’objet qu’il façonne.

Plus forte est la concentration mentale dont est capable l’artisan, plus importante est l’attention nécessaire à la réalisation, plus forte sera cette imprégnation.

Cette règle s’applique à tout objet, et est facilement vérifiable dans les créations artistiques (peinture, sculpture, travail du bois).

Étant donné que vous avez choisi de vivre dans une maison neuve, faites en sorte que ce soit votre maison !

Si vous vendez votre bien immobilier, nettoyez-le !

 

Dans une conjoncture difficile,vous souhaitez vendre dans les meilleures conditions.

Si le niveau vibratoire de votre habitation était faible, vous vous êtes peut-être malheureusement habitué à cet environnement.

Il n’en est pas de même pour les futurs acquéreurs, qui percevront peut-être votre maison comme n’étant pas compatible avec leurs propres ressentis.

D’une manière consciente ou non, s’ils ne s’y sentent pas bien, ils n’auront pas envie de l’acheter, surtout si le lieu est frappé par un maléfice ou une mémoire bloquante.

Mettez toutes les chances de votre côté !

 

Dans toutes ces situations, nous pouvons vous aider.

 

Témoignage

 

« En mai 2019, nous étions mon mari et moi, amenés à devoir déménager.
Étant électrosensible, je me sentais bien démunie dans le bon choix d’un lieu, oserais-je dire un peu préservé ?
J’ai eu alors une immense chance de trouver le site « maison d’énergie », et contacté Michel.

Michel, en gardant une approche d’écoute attentive, compréhensive et patiente, a pu m’aider pour ce projet, moi qui étais néophyte dans ce domaine.
Sa compétence en géobiologie, son analyse des lieux, antennes, pollutions, environnement, et sa grande richesse intérieure m’a accompagnée durant toute ma recherche.
Comment me situer dans notre monde hyper connecté?
Je cois à la belle synchronicité des rencontres,
Merci Michel ! »

Marie C. Saint-Malo, France 05 2019

 


(1). Le sujet principal de cette page est le nettoyage des mémoires du lieu : bien d’autres énergies peuvent vous influencer, comme dans cet exemple la présence des âmes errantes victimes de la destruction de la cité romaine.