Comment limiter son exposition aux ondes haute fréquence

 

Les rayonnements haute fréquence que nous évoquons dans cet article représentent la pollution électromagnétique la plus présente dans notre civilisation, de par la multiplication des sources et leur banalisation dans notre environnement.

Des millions d’objets connectés envahissent notre univers, tandis que le maillage des opérateurs de téléphonie mobile et l’évolution des technologies GSM menace la santé de plus en plus de personnes.

Bien sûr, dans cette gamme de fréquences allant de 27 MégaHertz à 3 GigaHertz et au-delà, il est difficile d’être totalement à l’abri de toute source de rayonnements nocifs. Mais ce n’est pas parce que tous les voisins ont la Wi-Fi que nous devons nous résigner à subir des ondes pulsées que l’OMS a déjà reconnu comme étant potentiellement cancérigènes.

Nous vous proposons un plan d’action simple et pragmatique pour préserver votre sante :

1. Identifiez les sources d’ondes pulsées

 

Dans une habitation, les sources de rayonnements haute fréquence font partie du quotidien : il est essentiel, avant toute chose, de faire le point de la situation actuelle.

Quand nous intervenons à la demande de particuliers ou de professionnels, nous commençons par évaluer le niveau d’exposition avec nos appareils de mesure haute fréquence. La première mesure indicative est le point de départ de l’identification des sources de rayonnement : Téléphones sans fil (DECT), Wi-Fi, objets connectés, BLUETOOTH, téléphones portables.

2. Faites les choix nécessaires pour votre santé et celle de vos proches

 

A chaque nuisance, une solution : vous êtes toujours libres de vos choix, à partir du moment où vous disposez d’une information complète.

Téléphones sans fil  DECT

Presque tous les modèles de téléphones sans-fil, dits DECT (initiales de Digital Enhanced Cordless Telecommunications) émettent en continu des signaux haute fréquence. Cette pollution insidieuse atteint des valeurs maximales dès qu’une communication téléphonique a lieu, et reste présente ponctuellement une à plusieurs fois par minute, à chaque fois que la base et le combiné se mettent en relation.

C’est donc la puissance d’émission d’ondes pulsées de ces téléphones ainsi que la continuité de ces émissions qui sont nocives. La portée de ces appareils peut atteindre 100 m sans obstacle physique.

Solution : remplacez tous les téléphones DECT par un ou plusieurs téléphones filaires.

Heureusement, il existe encore des téléphones filaires de qualité. Ils sont compatibles avec toutes les box Internet, à condition de les brancher correctement (un téléphone n’a besoin que de 2 contacts pour fonctionner).

Si vous ne supportez plus vos téléphones sans-fil car ils vous donnent comme à moi la migraine, débranchez le transformateur alimentant la base des téléphones sans-fil de votre habitation et les piles de chaque combiné. Faute de cela, les combinés chercheront désespérément le contact avec leur base, au prix d’émissions nocives inutiles…

Femtocell

Ce nom étrange désigne un appareil relié à la box Internet destiné à renforcer les communications de vos téléphones portables à l’intérieur de votre habitation.

Quoiqu’en disent les opérateurs, cet appareil est aussi nocif pour la santé qu’un téléphone portable.

Solution : si vous avez des problèmes de réseau, évitez d’utiliser votre téléphone portable en intérieur, ou désactivez le Femtocell quand vous ne téléphonez pas.

Wi-fi

Nous avons déjà parlé des effets nocifs de la Wi-fi.  Inutile donc d’insister ici.

Solution : désactivez la Wi-fi !

Sur certaines box Internet, la désactivation de la Wi-fi se fait en appuyant sur un bouton jusqu’à ce que le symbole d’émission soit éteint.

Pensez à vérifier dans le panneau d’administration de votre compte que la Wi-fi est bien désactivée, ainsi que la Wi-fi communautaire (hotspot). Si vous ne savez pas comment faire, consultez la fin de notre article à ce sujet.

Pour établir une liaison entre votre box Internet et votre ordinateur ou ordinateur portable, branchez un câble RJ 45. Le câble RJ 45 Catégorie 6 possède actuellement le meilleur blindage.

Le principe de la transmission sans-fil repose sur la notion d’émetteur et de récepteur : pensez donc à désactiver également la Wi-fi sur l’ordinateur, sinon vous vous exposez encore à des ondes nocives et inutiles..

Soyez attentifs à tout ce qui se trouve dans votre environnement : un émetteur Wi-Fi peut être miniaturisé dans une simple prise électrique (interface TV / téléphone portable), faire partie des options d’un téléviseur ou être nécessaire au fonctionnement d’une télécommande de décodeur TV…

Bluetooth et objets connectés

La souris Bluetooth est désactivée quand l’interrupteur sous la souris est sur « OFF », que la mini-clef USB est retirée,

et que le périphérique Bluetooth  est désactivé.

Restons à côté de votre ordinateur. Avez-vous cédé à la tentation d’avoir un clavier et / ou une souris sans-fil avec votre ordinateur ? Le sans-fil offre des avantages énormes, tel le fait de ne plus avoir un bureau encombré par des câbles disgracieux… Si vous ressentez une sorte de fatigue incompréhensible chaque fois que vous posez la main sur votre souris Bluetooth, ou quand vous branchez ces merveilleuses enceintes sans-fil, il est peut-être temps de changer certaines choses.

Solution : remplacez tous les appareils utilisant le Bluetooth par des appareils filaires !

Même principe que pour la Wi-fi : il faut rechercher le couple infernal émetteur / récepteur, et désactiver le Bluetooth dans le gestionnaire de périphériques de votre ordinateur.

Consoles de jeu

 

La plupart des consoles de jeu avec de manettes sans fil utilisent des transmissions de type Bluetooth, avec des niveaux d’intensité variés. La moins nocive serait la PS4, mais les manettes fournies avec cette console exposent l’utilisateur à des émissions HF très désagréables.

Solution : remplacez les manettes d’origine par une manette 100 % filaire (il ne suffit pas de relier les manettes d’origine avec un câble USB pour qu’elles cessent d’émettre !).

Optez pour une manette « gamer » dans le genre de la « Nacon Revolution Pro Controller » : cette manette n’émet absolument aucune onde nocive haute fréquence. Vous aurez juste à vérifier que votre console est bien mise à la terre pour l’utiliser en toute sérénité.

Compteurs d’eau à radiofréquences

Les compteurs d’eau dits « communicants » qui sont installés en France utilisent des ondes faute fréquence via un réseau de répéteurs Wi-Fi et de concentrateurs.

La pollution extérieure est déjà considérable, mais avez-vous dans votre habitation un compteur de ce genre ? Vous les reconnaissez facilement à la petite antenne en saillie sur le dessus de leur boîtier.

Celui qui se trouve dans la photo ci-dessus émet dans la gamme de 433 Mégahertz, Il est censé envoyer quelques impulsions une à deux fois par jour : quand nous l’avons testé, il émettait toutes les 7 à 8 secondes… Erreur de configuration, ou erreur de communication de son fabriquant ?

Solution : refusez ce genre de compteurs à l’intérieur de votre maison. Si vous êtes électrosensible, demandez son remplacement par un compteur mécanique, charge à vous de communiquer les relevés à votre fournisseur d’eau. En attendant, recherchez une solution de blindage qui vous évite de ressentir son rayonnement H24.

C P L – courant porteur en ligne

Une prise CPL : dans l’exemple ci-dessus, si la fiche RJ 45 est retirée sur chaque boîtier, l’injection de CPL par ce moyen est théoriquement suspendue

 

Abusivement présentée comme étant moins nocive que le Wi -fi, la technologie C P L – pour Courant Porteur en Ligne – injecte hautes et basses fréquences dans un réseau électrique grâce à une paire de modules branchés sur les prises électriques.

C’est la solution miracle qui permet de relier facilement une box Internet à un décodeur télé : vous branchez les deux modules, l’un à la box avec un câble RJ45, l’autre au décodeur avec un autre câble RJ45 et par magie les deux appareils sont reliés via les câbles électriques de votre maison.

Malheureusement, les données ne vont pas en ligne directe du point A au point B, mais viennent polluer toute l’installation électrique. Les Canadiens appellent cela la « dirty électricity« , l’électricité sale.

Un réseau électrique est conçu pour transporter du 220 V, pas un multiplexage de fréquences qui vont rayonner dans les murs et les prises d’une maison.

Le site Next-up a publié un document gênant qui met en évidence le risque lié à l’utilisation de cette technologie.

A moins de bénéficier d’une installation où tous les câbles sont blindés, l’exposition à ces rayonnements subtils peut faire des ravages, surtout au moment où ENEDIS (ex ERDF) fait en France le forcing pour installer les « smart grids » via le fameux LINKY et son architecture réseau basée sur un mixte CPL / Wi-fi, tandis qu’à l’étranger, des voix s’élèvent contre ce type de déploiements…

Solution : bannissez les CPL de votre habitation ! Débranchez les prises RJ45 qui se trouvent sur les transformateurs d’alimentation fournies par l’opérateur Internet.

Refusez cette technologie qui vient parfois gâcher de belles inventions telles que le Li-Fi.

Un câble RJ45 de bonne qualité judicieusement installé reliant box et décodeur vous donnera entière satisfaction.

Quant à se protéger du LINKY, c’est une autre histoire…

Four micro-ondes

 

Est-il nécessaire de reparler des effets nocifs des fours micro-ondes sur les êtres vivants  ? (voir notre page à ce sujet)

Solution : se débarrasser immédiatement de l’enceinte micro-ondes ou bien débrancher le four et le recycler : c’est finalement un rangement très pratique pour les plats à tarte du four conventionnel !

 

Sonnette, carillon sans fil

 

Nous entrons dans un domaine moins sensible : les sonnettes et carillons sans-fil n’émettent des ondes que quand ils sont utilisés. Il n’y a donc pas de risque majeur pour la santé, cette utilisation étant aussi ponctuelle que celle de la télécommande radio de volets roulants, par exemple.

Cependant, des personnes électrosensibles nous ont fait part de leur difficulté à paramétrer ce type d’appareils, qui utilisent des fréquences de la gamme 2,4 GigaHertz, et ont une portée théorique de 100 mètres.

D’autre part, il existe sur le marché des sonnettes et portiers audio ou audio et vidéo qui fonctionnent en Wi-fi.

Solution : par mesure de précaution, utilisez une sonnette, carillon ou portier vidéo filaire ; vous remarquerez que la portée effective est bien meilleure que celle d’un appareil sans-fil, dont les ondes sont atténuées par la présence d’obstacles (végétation, murs, etc…).

Ou alors, optez pour un modèle sans-fil bio, tel que celui-ci, qui a aussi l’avantage de ne pas consommer de courant électrique :

Sonnette sans fil bio !